La DFL

L’insigne divisionnaire de la 1ère Division Française Libre , par B. Le Marec (Les Français Libres et leurs emblèmes, Editions Lavauzelle, préfacé par le général Koenig, 1994).

Il n’y eut longtemps aucun insigne divisionnaire ; certains portaient sans doute au début sur leur calot, une croix de Lorraine en or faite à Damas en 1941, ou sur le bras une croix de Lorraine en tissu dont l’abondante variété n’eut d’égale que la fantaisie. Mais il n’y avait abosulement rien d’officiel dans tout cela !

Ce n’est qu’en 1943 que fut créé l’emblème de la 1e Division Française Libre. Hélas, nous n’avons pu en préciser exactement l’origine mais il est certain que l’idée était dans l’air depuis longtemps : un écus son bleu comprtant une croix de Lorraine rouge liserée de blanc était déjà portée en 1940 à Bangui. L’année suivante les fusiliers marins ralliés en Syrie coudront sur leur manche un insigne qui y ressemblera beaucoup.

Ce n’est qu’en arrivant à Lyon, sa patrie, que le général Brosset fit tisser l’emblème de la 1e D.F.L. Il fut alors réaisé en novembre 1944 à Saint-Etienne par Neyret qui le broda en fils de soie et tissa également des fanions comportant cet insigne pour les véhciules divisionnaires. Aujourd’hui, brodé sur drap, il est encore porté par le 1e Régiment d’Infanterie de Marine (ex : 1e R.I.C), unité de tradition de la 1e D.F.L.

Insignes des différentes unités de la D.F.L et ci-dessous, insignes des Brigades

En introduction aux différentes Unités de la DFL, nous vous proposons un historique pour comprendre :

L’évolution de l’organisation de la DFL entre 1940 et 1945 : le tableau ci-dessous retrace les différentes appellations sous lesquelles a évolué la 1e DFL et met en évidence les différentes BRIGADES qui la composèrent ainsi que leurs remaniements au cours de la guerre ;

Dates clés Evolution des dénominations Théâtre d’opérations
1940 Corps expéditionnaire français libre Dakar (Sept 40) - Gabon
(oct-nov 40)
1941 février Brigade française libre d’Orient Erythrée - ( Keren - Asmara - Massaoua )
25 Mai 1941 1e DLFL (division légère française libre) Syrie (juin 41) - Cyrénaïque
20 août 1941 Dissolution de la 1eDLFL après la campagne de Syrie  
24 septembre 1941 Regroupement des unités françaises libres du Moyen-Orient en 1 et 2 e  Divisions légères françaises libres , (divisions à deux brigades)  
1941
décembre
La 1DFL est remaniée en 2 Brigades française
libre indépendante
ou First Free French Brigade Group (adaptation à l’organisation militaire britannique, dans le Western Desert)
1eBFL : Halfaya - Mechili - Bir Hacheim (jan-juin 42)

2eBFL : désert de Lybie (juin 42)
1942
juillet-novembre 
FFWD (Forces françaises du Western Desert) :
les deux Brigades françaises libres indépendantes se regroupent en 2 divisions légères françaises libres du Moyen-Orient sous le commandement du Général de Larminat
repos en Egypte  (juil-sept 42)

1e DLFL : El Alamein - Himeimat (oct 42)
1 février 1943 Recréée sous le nom de 1 DFL, division à trois brigades ( 1e , 2e  puis 4e BFL ) Tunisie ( Djebel GarciTakrouna - mai 43)
1943
juin -août
La 1eDFL est envoyée en Tripolitaine ainsi que la
Colonne Leclerc
qui prend le nom de 2eDFL
La 1eDFL est en « pénitence » à Zouara , dans le désert de Tripolitaine ... ***
1943 août - 1945 Renommée 1 DMI division motorisée d’infanterie, elle continue néanmoins à s’appeler « 1e DFL » Italie (avril 44) : Gariglinao - Tivoli - Rome

France : débarquement de Provence (août 44) -  Alsace  (janvier 45) - Aution (mars 45)
15 août 1945 Dissolution  

*** Sur cette période qui va de ZOUARA au départ pour l’Italie, voir les Articles sur la Tunisie et sur la réorganisation de la DFL dans la Rubrique "En route avec la DFL".

2 FILMS RETRACENT LE PARCOURS DE LA DFL

Le premier de 1h40​

Le second de 37 minutes

Le parcours de la DFL

 

Les sous-rubriques :

Les articles de cette rubrique :

Navigation